c'est l'histoire de 10 pelotes d'alpaga achetées pour faire un idlewood

et puis il y a eu des revirement, dans mes gouts, mes envies, dans mes reflexions sur ce qu'il manque a ma garde robe ...

et si j'aime toujours de modèle, je ne le voyais finalement pas dans la couleur choisie...

et puis j'ai remis les pieds à la droguerie... j'y ai passé quelques semaines en très bonne compagnie avec des collègues toujours aussi extra... et puis le modèle binic est sorti ... je l'ai vu, j'ai aimé la texture la coupe...

et ... je n'ai pas eu le courage !

il y a eu un déménagement et soudain l'envie ... 

et puis l'été et il faisait trop chaud pour l'alpaga

et enfin le retour des frimas et soudain j'ai eu très envie de m'y lover, je l'ai remis sur les aiguilles, j'ai repris mon courage à deux mains ... et enfin ...

 

nina-025

 

un gilet / veste que je préfère porter ouverte ...

qui marche sur une jupe mais aussi sur un jean

hyper confortable (je suis retombée amoureuse de l'alpaga.. c'est lourd, c'est mou et moi j'aime vraiment ça...) pratique sur un pull plus fin ou une chemise ...

Fini le week end dernier immortalisé par élise et déjà porter presque tout les jours depuis...

 

INGRÉDIENTS : 12 pelotes de drops alpaca de chez luce coloris rouge violet 3969

RECETTE : Binic de la droguerie, taille L. Aiguilles 3,25 (aouch), quelques modifs :

- tricoté en une seule pièce avec montage de maille provisoire pour les manches et rabattage à 3 aiguilles en haut des manches, je prépare une explication si ça interresse certaines..

- petites pattes pour tenir les revers des manches et accentuer l'effet veste ...

 

et parce que je l'aime, que j'ai rarement été aussi satisfaite (et soulagée) d'un ouvrage une revue de détails ... encore plus de photos sur ravelry ...

 

nina-026

le rabattage des mailles qui crée une fausse couture sur la ligne du bras, la patte (8 mailles relevées à l'intérieur et tricotées en côtes 2/2)

 

 

 

nina-035

celle photo là élise en très fière (et je vais peut être même la faire tirer pour ma grand mère qui réclame de nouvelles photos _la dernière doit dater de mes 20 ans_)

nina-036

parce que je trouvais ça un peu difficile de coudre les boutons, je les ai cousu comme sur un manteau dos à dos avec des tout petits boutons qui se retrouvent à l'intérieur... Les deux séries de boutons viennent de la brocante, ce sont des nacres teintées et pour 0,50euros le lot, j'ai eu la main heureuse ce jour là car ils ont pile poile la bonne couleur pour la laine..

nina-037

de dos, fermé, on voit que je l'ai fait ajusté mais entre l'élasticité du point et celle de l'alpaga, ça ne serre pas ... et pour une veste sans cintrage de taille les côtes c'est décidemment pas mal, ça épouse les formes (et quelles formes !!!)

nina-027

 

les mailles du col ayant été relevées et prises sur des mailles en attente, j'ai fait une fausse couture en chainette au crochet (double fil, crochet 3) pour éviter que ça ne se déforme (oui je confirme après avoir fait un gilet entier sans couture, j'ai crocheté une fausse couture... bien joué)

 

 

 

nina-031

 

 

 

nina-034

alors oui fière, d'en être venue à bout, de ne pas l'avoir laissé s'échouer avec les autres dans le panier maudit des en cours (si vous saviez la taille du panier en question ... mais je l'aurai un jour je l'aurai !!!), d'avoir bidouiller des modifs qui sont des réussite, d'avoir un gilet que je vais vraiment porté souvent, qui correspond à mes habitudes vestimentaires d'hiver, d'être satisfaite (et c'est rare) ... et que ça soit moi qui l'ai fait !