la semaine dernière j'ai pris quelques minutes pour regrouper les photos de mes créations de ces dernières années sur pinterest ... Un exercice rigolo pour avoir accès facilement aux photos mais aussi pour tirer un petit bilan avec un peu de recul.

en compilant toutes ses images je voulais voir ce qu'il reste de tout ça, ce que je porte encore, ce qui ne sors jamais du placard voir qui a été donné, je pensais aussi que ça me permettrai de comprendre l'évolution de mon style et de ma technique ... Je partage avec vous ce qu'il en ressort, peut être que ça peut faire écho aux reflexion de certaines et à leur propres pratiques

porté / délaissé : clairement je porte beaucoup plus mes créations récentes (à partir de 2012) que les anciennes. Je crois que c'est principalement du au fait que je reflechis plus que je pèse le pour et le contre avant de foncer tête baissée ... J'essaye de suivre mes propres conseils et ça aide pas mal. Maintenant mes gilets ont des manches longues, mes châles sont assez grands pour faire le tour de mon cou et j'ai arrêté de me faire des vêtements en 48 alors que je fais un 44 variable.

Un facteur important c'est le rangement. c'est particulièrement vrais pour les accessoires. J'ai une collection conséquente (très) de châle, écharpe, snood mais ils sont rangés dans un grand bac et franchement seuls ceux du dessus sont portés. Je commence à avoir sacrément hate d'avoir un chez moi pour réflechir au rangement des vêtements (et du reste !!!!). 

Capture d’écran 2013-11-04 à 11

2013

Le styyyyyle : je rebondi sur ce que j'ai écrit plus haut : les coupes ont changé. Je crois que je suis en plus en phase avec ma morphologie, que je regarde et comprend mieux ce qui me va et ce qui vraiment ne réussi pas à ma silhouette. Les coupes sont plus ajustées, soulignent mieux la taille. J'évite de plus en plus les coupes amples et les effets sac à patate parce que décidemment à vouloir cacher à tout prix on montre justement ses défauts. Depuis 2012 je me suis attaquée beaucoup plus à faire du personnalisé : élaborer mes patrons de tricot ou modifier un modèle pour avoir le bon combo de mensuration poitrine / taille / hanche. En couture idem je n'ai plus peur de reprendre, de transformer les pinces, de jongler entre plusieurs tailles pour le buste et les hanches, de creuser plus la cambrure etc ... 

Capture d’écran 2013-11-04 à 11

2012

 

Ce qui est drole avec cet historique c'est de voir que si 2012 était varié, 2013 à vraiment été l'année des basiques, des tons neutres ... c'était nécessaire, de retrouver dans ma garde robe des pièces faciles, efficaces pour remplacer des pièces du commerce qui tombaient en lambeaux. Cette série n'est pas tout à fait finie mais j'ai envie de couleur alors je crée petit à petit un équilibre entre des basiques faciles (gilets par exemple) et des pièces bien colorées (chemises, vestes ...) pour donner du peps aux journées grises !

Capture d’écran 2013-11-04 à 11

                              2011

On peut aussi constaté que si je suis ma lancée, en 2015 ou 2016 j'aurai la boule à zéro... Quand on coupe ses cheveux après tant d'année il se produit un phénomène bizarre : on oubli très vite que l'on a eu des cheveux long, voir très long, c'est si confortable et pratique le carré ... Je crois que je ne suis pas prête de revenir en arrière :-)

 

 

j'en ai profité pour créer un tableau d'inspirations pour l'automne en cours, qui me permet de jeter un oeil entre deux projets pour savoir quoi attaquer, quel guide je me suis fixé ... ça n'est pas encore une planche très construite comme chez clo mais bon, j'avance à mon rythme !