Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui il va y avoir du texte, beaucoup. Trop pour certaines certainement mais elles n'auront cas attendre le prochain post pour retrouver des images !

Vous l'avez vu il y a eu du changement par ici dernièrement ... La mise en page du blog bien sur, largement allégée, simplifiée. Et puis des changements plus sournois que certaines ont pointer dans des messages qui m'ont touchés. En effet tout ce blanc ici reflette un autre changement, plus profond plus général chez moi. En terme de création entre autre, une envie de porter bien plus ce que je fait, d'aimer les pièces que prend le temps de fabriquer. Or, force est de constater que pas mal des pièces que vous avez vu ici depuis la création du blog n'ont pas rempli ces critères ... 

J'ai pris le temps de m'arrêter et de réflechir à tout ça ... ça a donné un article assez long sur IN THE LOOP qu'élise caroline et bintou (surtout Elise qui a fourni un gros boulot de relecture/illustration)m'ont bien aidé à mener à bien et je les remercie d'ailleurs de m'autoriser à le reprendre ici . Celles d'entre vous qui ont lu l'article là bas ne découvrirons rien de neuf ici, désolée...

Je vous en livre ici les textes et les photos de mes créations... Globalement ont peu noter que les derniers posts présentent des créations dans cette nouvelle ligne, que je les ai tous déjà beaucoup portées... Pour d'autres, plus anciennes, j'envisagent pour certaines le détricotage, pour d'autres de vous les proposer si elles peuvent convenir à certaines mieux qu'à moi, je serai heureuse qu'elles vivent une nouvelle vie ....

 

Aller, c'est parti ... Extrait ...

 

" Je me suis mise au point une petite méthode pour éviter de regretter mes coups de tête, et d’être déçue après coup…C’est bien entendu une tactite personnelle qui correspond à mes propres travers (faculté impressionnante à l’impulsivité, manque de réalisme pathologique, tendance écureuil puissance 10 !) et si elle ne vous correspond pas totalement, peut être que ces quelques critères feront écho à vos propres interrogations.  Pour certaines, qui amorcent leur virage tricotesque entre envies et raison, avec toujours le plaisir et la satisfaction comme ligne de mire, ça peut donner des pistes pour tourner 7 fois ses aiguilles dans son sac à tricot avant de se lancer…

 

Est-ce que j’aime l’idée du modèle (parce qu’il y a un joli motif, une torsade, une nouvelle technique) ou le modèle ? 

A savoir : est ce que c’est mon style ? ben oui, les photos sur ravelry font toujours rêver mais dans la vraie vie : moi je ne porte pas de gros pull en maille sur une robe vaporeuse en soie, en courant dans la rosée du matin alors j’essaye d’être un peu réaliste !

 A titre personnel je suis toujours attiré par les photos de gilets un brin romantique avec de la dentelle de partout, en réalité ce sont des pièces que j’aime tricoter mais pas porter. Elles ne me vont pas, sur moi elles ont tendance à faire mamie, je ne sais pas les moderniser. Du coup je garde le plaisir de la dentelle (mais si vous savez bien, compter et recompter à chaque rang, se tromper, défaire tout ça quoi) pour des détails (encolure par exemple) ou pour des accessoires. Si je m’y risque pour une grande pièce, je suis très vigilante sur la couleur et j’évite les pastels.

J'aimais la photo de ce cache épaule mais franchement ça ne me va pas du tout, c'était drôle à faire mais je pense qu'il va retourner en pelote très vite pour devenir un bête snood qui lui sera porté ! Idem pour cette écharpe blanche, trop étroite, trop culcul au final, remise en écheveau elle attend que je lui re-fasse une sort !

 

Est-ce un coup de tête ou un vrai coup de cœur ? 

Il y a beaucoup de modèles publiés sur ravelry que j’adore à leur sortie et beaucoup moins quelques semaines plus tard, je les mets donc en favoris plutôt que sur les aiguilles et je laisse décanter ! Pour ceux qui survivent au bout de quelques tris et quelques semaines ou mois dans mes favoris, je cherche la laine qui correspond !

 

Là encore, je suis souvent séduite par une technique, un motif, un détail. Ma solution, c’est de garder des images des détails qui me plaisent (entre autre sur pinterest) pour les intégrer à d’autres projets. Et je profite de Ravelry pour laisser d’autres filles tester les modèles quand je ne suis pas sûre de mon coup (je sais c’est mal…) et je vois ce que cela peut donner en fonction de la matière, du drapé et aussi du physique des filles.

 

 

Est-ce que ça correspond à ma morphologie ? 

Et oui, il y a beaucoup de choses que je trouve très jolies mais force est de constater que je ne les porte jamais : mes gilets sans manches, mes cardi manches courtes stagnent au fond du placard … là c’est sur c’est chacune son truc, ça dépend de notre capacité à associer, superposer et aussi du climat sous lequel on vit !

En dehors des habitudes, du climat, il me semble que chacune sait au fond d’elle même ce qui lui va ou non. Parfois il faut un peu aller à l’encontre de ses envies pour avoir des choses qui correspondent à notre silhouette. Par exemple j’adore les torsades mais clairement elles ont tendance à  tasser la silhouette alors si vraiment je veuuuux de la torsade, je choisi une coupe à la taille, qui va mettre en valeur les jambes, ou si c’est une robe je la fais courte. Dans tout les cas j’évite les longueurs qui « grossissent » , et si je déroge à toutes ces règles je sais que c’est pour un tricot doux doux cosy. 

Caramel : une coupe assez simple, pas franchement ajustée mais le point ajouré donne de la transparence et la longueur est maitrisée pour qu’il soit facilement portable sur un pantalon ou une robe

 

Là il y aurait beaucoup à dire ... par exemple cette tunique qui finalement est vraiment PARFAITE portée sur des collants opaques en robe courte, bien bien mieux que sur un jean ... j'attend presque le froid pour pouvoir la ressortir. en revanche ce gilet vraiment ça n'est pas moi, je suis trop cambrée je crois, il aurait fallu modifier lourdement le modèle et à l'époque je n'osais pas ... du coup il prend la poussière dans un coin ...

 

 

Avec quoi je vais bien pouvoir le porter ? 

Est ce que j’ai déjà dans mon armoire des pièces avec lesquelles il pourra s’acoquiner ? J’ouvre les placards, je mets les pelotes sur les chemises pour voir si les couleurs se marient réellement bien (mon cerveau imagine parfois des mariages idylliques qui se révèlent être des catas !)

 

Le Binic : une couleur forte mais je le marie bien avec des tons sourds, une longueur qui permet de le porter soit avec une jupe soit un jean

 

Etole en jersey : parfois pour pouvoir assortir facilement une pièce je n’hésite pas à jouer la carte de la simplicité parce que la dentelle ça ne va pas avec tout, que ça en rajoute parfois trop sur une silhouette, des pièces en jersey peuvent s’avérer aussi efficace

 

 

 

Est ce que je vais vraiment le porter ? 

Quelles sont les pièces sur lesquelles je me jette toujours le matin ? Quel est mon pantalon/ma jupe/ mon tshirt préféré .. parce que comme quand je ne sais pas quoi mettre c’est lui que j’enfile autant lui faire un compagnon de route ! Par exemple, pour moi, les chouchous ce sont les cardis plutôt que les pulls pendant l’été et les mi- saisons, et les gilets à pans tombant en particulier alors pourquoi se priver ?

Là c’est clair pour moi, si je veux porter mes tricots il faut que j’accepte de tricoter du basique : du gilet tout simple, en jersey avec de belles matières et couleurs . Plutot près du corps pour se glisser sans soucis sous un manteau ou une veste ou se superposer à un plus gros pull

Ici, j'ai une foule d'exemple de projet plutot réussis, qui sont très métables mais qui ne sont juste pas mon style, ce sont des pièces que je ne sais pas porter par exemple :  ce gilet sans manche objectivement joli mais que je ne porte jamais je ne sais pas comment le superposer, je vous souvent des filles en porter, je trouve ça pas mal du tout.. mais pas sur moi ! 

Et ce châle, j'aime tout la couleur, la laine, le modèle ... mais sur moi il est trop petit, pas assez couvrant ...

 

Est ce que c’est la bonne matière/épaisseur pour ce projet ? 

Oui la grosse laine hyper chaude avec les manches courtes pourquoi pas, mais perso ça donne des pièces que je ne porte pas… Les pulls fin près du corps c’est mieux dans des matières qui ne grattent/piquent pas (de ce coté là je ne suis pas très sensible c’est déjà ça !) . Personnellement je ne tricote que des matières naturelles avec maximum 30% de synthétique … Mais la règle n’est pas stricte : c’est plus pour des raisons de confort, je trouve que je vis mieux dans de la laine ou du lin que dans de l’acrylique . Pour certaines de mes amies c’est l’inverse (plus la question du lavage qui pour certaines est un vrai problème) et je le comprends : là encore, chacun son truc. Il y a déjà eu un article sur les différents types de laine … on en conclue qu’une laine bien retordue avec un peu de nylon type laine à chaussette donnera surement un cardi increvable alors qu’une laine mèche très sensible au frottement sera réservée aux accessoires…

N’hésitez pas à consulter la rubrique un an plus tard pour profiter de l’expérience des autres et s’acheter un fil qui ne vous décevra pas dans le temps…

Mon vitamin : porté et reporté tout était parfait, l’épaisseur, les modifications apportées au modèle, la couleur (et oui noir, une valeur sure). Par contre erreur dans le choix du fil qui supporte assez mal les frottements à priori (à vérifier dans le temps)

 

 

Quelle couleur je choisi ?

Coté association selon le but recherché il y a des petits trucs : plus les couleurs sont proches les unes des autres plus ça aminci. Je préfère privilégier les coloris clair près du visage, pour apporter de la lumière, et les couleurs sombres autour des zones avec lesquelles je suis fachées (les hanches au hasard)

Pas de secret il y a des couleurs magiques qui se glissent partout et se marient avec la plupart des pièces de mon placard du coup mon programme de l’hiver comporte du noir, du gris et … du beige ! on a vu plus gai certes mais ceux là ne resteront pas au fond de l’armoire.

Côté couleur mes amies se moquent : il semble qu’il y ait des « bleu nina » des « verts nina » et même si la palette de mes coloris est assez étendue elle répond à une règle simple : me donner bonne mine. Avec ma peau claire et mes rougeurs j’évite les roses et les rouges, pour faire ressortir mes yeux bleus je privilégie les bleu gris gris vert et autres vert de gris et pour donner de l’éclat à mes cheveux (disons roux) pendant l’hiver j’opte soit pour du vert soutenu (émeraude, couleur complémentaires) soit pour des tons naturels et chaud (bruns chinés, camel, cannelle). Là encore à chacune d’étudier un peu ce qui met en valeur sa carnation.

Cette étole tricotée l'an dernier se marie avec la plupart de mes manteaux, les tons naturels sont vraiment des super basiques faciles à assortir en revanche j'ai des pièces comme ce snood ou ce boléro qui sont plus difficile à assortir (mais que j'aime quand même !)et puis ce châle réalisé à l'occasion d'un défi (d'ailleurs vous avez du le remarquer... plus de défi je n'ai pas envie ni de thème imposé ni de deadline .. j'ai déjà assez de contraintes au boulot pour ne pas m'en rajouté dans le privé)

Et des pièces aux couleurs plus affirmée qui se marient très bien avec le reste de mon placard : cette étole gris bleu et ce carré magique (que j'ai sur le dos aujourd'hui avec un jean et un pull fin ...)

 

 


Le meilleur moyen de savoir ce qui nous va vraiment et ce qu’on porte avec plaisir c’est encore d’essayer… ouvrez grand vos placard, dépliez, essayez, regardez vous dans le miroir, critiquez … sortez vos basiques préférez, mesurez les … si rien ne correspond à ce que vous cherchez osez rentrer dans un magasin pour essayer un pull et voir si cette coupe que vous n’avez pas chez vous vous convient …
Et si je m’inspirais de ma garde robe ?

Bref on s’inspire, on rectifie, on corrige, on mixe un modèle de ravelry avec des détails vus sur un gilet en vitrine et on y va !

 

Ça y est je me lance : regarder le modèle sous toutes ses coutures ?

A force de tricoter on apprend des choses sur ce qui nous va (ou pas) et sur ce qu’il faut faire pour adapter les modèles à notre morphologie. Du coup, avant de démarrer un projet,on se penche 10 minutes sur le diagramme des mesures et on voit ce qu’on va devoir modifier pour qu’il soit vraiment parfait : longueurs des manches, du buste, creusement de la taille, mais aussi le col (est ce qu’il couvre bien la nuque ?) et la façon dont il est construit (pourrais je l’essayer en cours de route ?) mais tout ça c’est une autre histoire… peut être pour une prochaine fois !

Ravelry est une mine, la plupart des tricoteuses notent leurs modifications, c’est toujours très instructif d’y jeter un oeil : si 40 filles ont précisé qu’elles avaient rallongé le buste alors il est peut-être prévu un peu court. C’est important de le savoir dès le départ parce qu’il vous faudra un peu plus de fil.

De nombreuses modifications, plus ou moins "lourdes" opérées sur la plupart des modèles ... cette capeline simplement rallongée de 15 centimètres, ce gilet qui a vu toutes ses torsades transformées et son mode construction (sans couture du coup) aussi 

Ce gilet en aurait bien besoin pour sortir plus souvent du placard je vais lui faire une vrai bande de boutonnage, reste à trouver le courage, ça serait dommmage, une si belle pièce dans une matière fabuleuse ...


Avec tout ça,  j’essaye de remplacer  petit à petit  ce qui venait du commerce (et qui  est tout déformé/bouloché/élimé) par du fait-main confortable et résistant, le plaisir du « c’est moi qui l’ai fait » en plus … Je tire des leçons de mes expériences, de mes ratages et cette vague de raison j’essaye de l’appliquer aussi à mon stock de fils parce que là aussi le coup de coeur fait des ravages ! Si ça vous intéresse, on pourra revenir vous donner nos trucs pour bien s’entendre avec son « stash » .

J’ai un peu fait la rabat joie aujourd’hui mais le plus important me semble de garder en tête que le tricot reste un loisir, fait pour se faire plaisir avant tout alors …règles ou pas on oublie pas le coup de folie ! (et si on a fait une tunique toute en torsades dans un coloris qui tasse ben … on sort les talons !!!) "

 

 

Pour celles qui ont eu le courage d'aller jusqu'au bout .. bravo et merci . Vous constaterez que maintenant que techniquement je n'ai plus peur de grand chose je choisi de revenir aux basiques notamment au plaisir du jersey... c'est une sorte d'ironie du sort ! Beaucoup d'autres choses ont évoluées, je suis rarement un modèle à la lettre désormais, je me lance même dans des impros et puis en cas de loupé je n'angoisse plus du tout à l'idée de détricoter je préfère nettement affronté ça que la frustration d'un ouvrage raté !

Dernière remarque, la plongée dans les archives du blog a été un peu douloureuse, si je m'écoutais j'en enleverrai la plupart pour les refaire, dans des tenues qui me correspondent plus maintenant et avec des prises de vue de meilleure qualité ... Si vous avez un avis sur le question je suis preneuse... une série avec des vues "réactualisées" des tricots que je porte encore souvent ?